Share/Bookmark

Version française

Next seminars

 06-10-2016 : From Uniformity to Diversity: A paradigm shift from industrial agriculture to diversified agroecological systems /
Emile Frison, Member, IPES-Food Panel

 03-11-2016 : Réservez la date du 03/11 pour un séminaire agroécologie /
Intervenant à définir

 06-12-2016 : Réservez la date du 06/12 pour un séminaire agroécologie /
Intervenant à définir

A suivre Follow on Twitter

Thematic directory Agropolis

Download the agronomy thematic file " n° 12 (July 2010, 68 p.) 2nd Edition 2012
Browse

agronomy thematic file

High resolution (8,4 Mb)

Low resolution (2,7 Mb)

Contacts

Sandrine Renoir
(UMR System), assistant for the seminar organization
sandrine.renoir@cirad.fr

Agroecology seminar mail
seminaire-agroecologie@agropolis.fr

Twitter latest news



 

A monthly rendez vous

Scientific animation on Agroecology - Ecological intensification of cropping systems

Several joint agricultural research units in Montpellier from CIRAD, INRA, IRD and SupAgro have initiated a monthy cycle of seminars and debates, in partnership with Agropolis International, around ecological intensification of cropping systems.

 

 

 

 

Next seminar :

From Uniformity to Diversity: A paradigm shift from industrial agriculture to diversified agroecological systems / Emile Frison, Member, IPES-Food Panel

Date: 06-10-2016, de 16:00 h à 18:00 h, Amphithéâtre Louis Malassis, Agropolis International, Montpellier, France
A report by the International Panel of Experts on Sustainable Food Systems (IPES-Food)


Many of the key problems in food systems are linked specifically to industrial agriculture: uniform crop monocultures relying on chemical fertilizers and pesticides, industrial feedlots (the infamous "CAFOs") using preventive antibiotics. This form of agriculture is generating negative outcomes on multiple fronts: widespread degradation of land, water and ecosystems; high GHG emissions; biodiversity losses; persistent hunger and micro-nutrient deficiencies alongside the rapid rise of obesity and diet-related diseases; and livelihood stresses for farmers around the world.

In contrast, diversified agroecological farming can deliver simultaneous and mutually-reinforcing benefits for productivity, the environment and society. These alternative systems deliver strong and stable yields over time by building healthy ecosystems where different species interact in ways that improve soil fertility and water retention. They perform particularly strongly under environmental stress and deliver production increases in the places where additional food is most needed. These systems have major potential to keep carbon in the ground, increase resource efficiency and restore degraded land, turning agriculture from a major contributor to climate change to one of the key solutions. Diversified agriculture also holds to key to increasing dietary diversity at the local level, as well as reducing the multiple health risks from industrial agriculture (e.g. pesticide exposure, antibiotic resistance).

The report identifies eight powerful “lock-ins” which, despite increasing evidence of the benefits of diversified agroecological farming keep the currently dominant paradigm in place.The report also identifies a series of modest steps that could collectively shift the centre of gravity in food systems.


Seminar flyer

 

 

Former conferences 2011 - 2016

Allies in the trees / J.-F. Vayssières & al - Cirad, UR HORTSYS

Date: 06-09-2016
In Africa, fruit trees form an important but unfortunately neglected component of people’s lives.

Séminaire agroécologie Montpellier du 06.09.2016 : Allies in trees / Jean-François Vayssières , Cirad, UR HORTSYS publié par Agropolis International sur la chaîne Agroécologie Montpellier.



Mango is a staple crop and a fundamental source of nutrition for rural populations living in West Africa with more than 70% of the mango crop depreciated by pests. The conservation biological control has great promise as a component of low cost sustainable pest management for smallholders.

Societies of weaver ants (Oecophylla spp.) are arboreal ants, territorially-dominant and their populations build large nests in trees. Societies of Oecophylla longinoda are very populous and have polydomus colonies. They require thick vegetation, especially perennial species, usually with an interconnected canopy to provide nesting sites and foraging areas. Several papers reporting work conducted has highlighted how O. longinoda could provide a way of reducing the massive losses to mangoes caused by fruit fly (Diptera Tephritidae) and improve fruit quality. We also recorded same positive results on citrus trees towards fruit flies and cashew trees towards sucking bugs (Hemiptera Alydidae, Coreidae, Miridae).

Generalist predators such as the weaver ant, O. longinoda (Latreille), play an important role as predators in sub-Saharan African orchards and by extension also in forest and savanna ecosystems. Several other examples can support this assertion through different countries as Benin, Ghana, Senegal and Tanzania. The next step will be to help all Africa’s farmers in appreciating this beneficial ant and training them in managing ant colonies. Protection of tropical forests and savannas is ecologically and environmentally crucial and also essential for the protection of O.longinoda and so,African farmers.

Questions à Jean-François Vayssières, Cirad, UR HORTSYS - Séminaire agroécologie Montpellier, 06.09.16 publié par Agropolis International sur la chaîne Agroécologie Montpellier.


See the seminar video "Allies in the trees"
See video 2 - Question to J.-F. Vayssières & al - Cirad, UR HORTSYS

Development Ethics or How and Why to Evaluate Paradigms of Development / Lori Keleher — New Mexico State University Department of Philosophy, USA

Date: 07-06-2016

Montpellier Agroecology Sem. 07/06.2016: Development Ethics /Lori Keleher, New Mexico State University publié par agropolis International sur la chaine Agroécologie Montpellier.


Development Ethics, or the ethical reflection on the ends and means of development (Crocker 1998), is an increasingly popular field. The roots of development ethics can be traced back to the 1940s, but the phrase “Development Ethics” was first used in the 1970s by the American philosopher, Denis Goulet (who was heavily influence by French economist Louis-Joseph Lebret). Goulet set the agenda for much of development ethics in 1971 when he introduced the critical distinction between worthwhile development and ethically unacceptable mal-development. To assert definitively what qualifies as worthwhile development vs. mal development within development would be to beg a central question of development ethics. But there is general agreement among development ethicists that worthwhile development promotes human well being, and that mal development diminishes well being. Thus, a situation in which GDP rises, but human well being is diminished would be considered mal development.
My presentation begins with a brief introduction to the field of development ethics, followed by a similarly brief explanation of the role of the philosopher within development ethics. I then provide a demonstration of the philosopher at work in development ethics by engaging the concept of “development.” I examine three distinct paradigms of development: (1) the economic growth approach, (2) utilitarianism (as well as its contemporary manifestation Happiness Economics), and (3) the Capability Approach. I submit that the Capability Approach offers a superior approach to development.
I conclude by asking those in attendance to join me in a reflective discussion about the ethical dimensions of the ends and means at work in contemporary agronomics.


Questions à Lori Keleher, New Mexico State University Department of Philosophy, USA publié par Agropolis International sur la chaîne Agroécologie Montpellier.


See the seminar video "Development Ethics or How and Why to Evaluate Paradigms of Development"
See video 2 - Question to Lori Keleher — New Mexico State University Department of Philosophy, USA

Parlons d'agroécologie en jouant - Etude de cas d'AgriForEst / Eglantine Fauvelle, Cirad, UMR System

Date: 10-05-2016
Présentation d'un jeu développé par l'unité B&SEF.

Parlons d'agroécologie en jouant - Etude de cas d'AgriForEst / Eglantine Fauvelle, Cirad, UMR System from agropolis International sur la chaine Agroécologie Montpellier.


See the seminar video "Parlons d'agroécologie en jouant - Etude de cas d'AgriForEst"

Paysages thermiques et dynamique de ravageurs des cultures dans les Andes tropicales / Emile Faye, Cirad, UPR HortSys

Date: 05-04-2016

Les microclimats conditionnent partiellement la dynamique des ravageurs des cultures dans les agrosystèmes. Ce travail étudie en quoi la prise en compte des microclimats permet d’améliorer la prévision de la distribution spatio-temporelle des teignes de la pomme de terre dans les paysages agricoles. La combinaison de microloggers de température et d’une caméra thermique embarquée sur un drone permet de caractériser l’hétérogénéité thermique spatio-temporelle des paysages agricoles à une résolution fine. L’incorporation de ces données microclimatiques dans des modèles biophysiques s’est révélée pertinente pour estimer l'abondance du ravageur (fécondité, développement, et survie). Ainsi, ce travail ouvre de nouvelles voies pour comprendre et prévoir la distribution spatio-temporelle des espèces dans le cadre d’une écologie thermique appliquée à la protection des cultures.

Sém. agroécologie Montpellier du 05.04.16:Paysages thermiques &dynamique de ravageurs des cultures dans les Andes tropicales publié par agropolis International sur la chaîne Vimeo agroécologie Montpellier.


See the seminar video "Paysages thermiques et dynamique de ravageurs des cultures dans les Andes tropicales"

Institutionnalisation de l'agroécologie - Défis, opportunités et expériences récentes en Argentine / Pablo Tittonell, INTA, Argentine

Date: 29-03-2016

L'UMR Innovation, le labintex INTA Europe et Agropolis International organisent une conférence-débat de Pablo Tittonell :Institutionnalisation de l'agroécologie - Défis, opportunités et expériences récentes en Argentine, mardi 29 mars 2016 à 16h, Amphithéâtre Louis Malassis, Agropolis International Entrée libre
Le conférencier aborde l'histoire des mouvements de l'agroécologie dans la science et dans la pratique et fait en particulier référence aux expériences actuelles en Argentine.

Pablo Tittonell : Agoecology & institutions:challenges, opportunities and examples from Argentina - March 29, 2016, Agropolis from agropolis International on Vimeo.

Pablo Tittonell, PdD, est actuellement coordinateur du Programme National des Ressources Naturelles et Gestion Environnementale à l'Institut National de Technologie Agricole (INTA, Argentine) et membre du Conseil Scientifique de Agropolis Fondation. Il est aussi Former Chair Professor Farming Systems Ecology à l'Université de Wageningen, Pays-Bas.

Revoir la présentation de Pablo Tittonell (en anglais)


See the seminar video "Institutionnalisation de l'agroécologie - Défis, opportunités et expériences récentes en Argentine"

Influence des pratiques agricoles sur la qualité nutritionnelle des aliments : conventionnel versus biologique / Sylvie Avallone, UMR NutriPass Montpellier

Date: 24-03-2016

La qualité (notamment nutritionnelle) d’un aliment se construit tout au long du système alimentaire en fonction des choix de variétés, des méthodes de cultures puis des techniques de transformations et distributions utilisées. Au cours des dernières décennies, l’agriculture a augmenté ses rendements via notamment la mécanisation, la fertilisation, l’usage de pesticides, la sélection variétale. Les impacts environnementaux et sociaux de ces pratiques ont été évalués. En revanche, l’influence de ces pratiques sur la qualité nutritionnelle des aliments et leurs effets sur la santé humaine restent en débat. Une expertise de l’ANSES et une méta-analyse récente ont compilé les données existantes. La fertilisation (chimique/composte) et l’usage de pesticides moduleraient la composition des aliments en jouant sur la vitalité des sols et le métabolisme des plantes. Le microbiote intestinal humain serait également influencé par la présence de résidus de pesticides dans notre alimentation. Ce microbiote déterminerait, sur le long terme, le développement de maladies chroniques.

Influence des pratiques agricoles sur la qualité nutritionnelle des aliments:conventionnel vs biologique/ S Avallone, Nutripass publié par agropolis International sur la chaîne Vimeo agroecologie Montpellier.


See the seminar video "Influence des pratiques agricoles sur la qualité nutritionnelle des aliments : conventionnel versus biologique"
See video 2 - Question to Sylvie Avallone, UMR NutriPass Montpellier

Les enjeux du genre en agro-écologie / Hélène Guetat, UMR dynamiques rurales, Toulouse

Date: 08-03-2016

Comment articuler les concepts de rapports sociaux de genre, de care et de féminisme environnemental à l'agroécologie et à l'alimentation ? L'agroécologie est entendue comme co-construction des savoirs scientifiques, techniques et pratiques, rapport au monde et mouvement social. Je propose de réfléchir à ces croisements de regards et d’objets en m’appuyant sur une présentation des enjeux scientifiques et des exemples de terrain à partir desquels une équipe de chercheur(es) pluri-disciplinaire répond actuellement à des appels d’offre. Plusieurs de ces chercheur(es) sont présent(es) et participent au débat.

Les enjeux du genre en agro-écologie / Hélène Guetat, UMR dynamiques rurales, Toulouse - Montpellier 8 mars 2016 publié par agropolis International sur la chaine Vimeo agroecologie Montpellier.


See the seminar video "Les enjeux du genre en agro-écologie"
See video 2 - Question to Hélène Guetat, UMR dynamiques rurales, Toulouse

Les plantes des champs sous le regard des hommes : les ‘bonnes’ et les ‘mauvaises’, cultivées, entretenues ou éliminées / Pascal Marnotte, Cirad, UR AÏDA & Thomas Le Bourgeois, Cirad, UMR AMAP

Date: 02-02-2016

Comment sont perçues les plantes des parcelles cultivées dans les pays tropicaux ? Quelles sont les bonnes plantes ? Quelles sont les mauvaises herbes ?

Nous suivrons le regard que portent les hommes et les femmes sur ces végétaux des champs. Le statut des espèces végétales évolue dans l’espace et dans le temps ; utiles et entretenues par les uns ici, elles seront éliminées ailleurs. C’est tout un cortège de plantes que l’agriculteur va devoir gérer en fonction d’objectifs qui lui sont propres. Les noms locaux expriment des savoirs paysans sur les fonctions et les propriétés de ces plantes.
La présentation s’illustrera de multiples exemples, tirés d’observations de terrain et d’enquêtes au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Cameroun, au Sénégal, aux Comores, à La Réunion, entre autres.

Sém. agroécologie Montpellier 02.02.16:Plantes compagnes /Pascal Marnotte, Cirad, UR AÏDA & Thomas Le Bourgeois, Cirad, UMR A publié par Agropolis International sur la chaîne Vimeo agroécologie Montpellier.


See the seminar video "Les plantes des champs sous le regard des hommes : les ‘bonnes’ et les ‘mauvaises’, cultivées, entretenues ou éliminées"

Institutionnalisation et développement de l'agriculture biologique. Quelles leçons pour l'agroécologie / Eve Fouilleux (Cirad - UMR Moisa)

Date: 12-01-2016
L’intervention, qui se place dans le champ des sciences sociales, propose d’analyser les dynamiques de développement de l’agriculture biologique (AB) à partir d’une approche globale (France, Europe, monde). Elle décrira le développement de l’AB depuis les travaux des ‘pères fondateurs’ au début du vingtième siècle et les mouvements sociaux qui s’en sont inspirés, jusqu’à la mise en place et au renforcement progressif d’un dispositif de régulation de plus en plus formalisé (cahiers des charges, label, certification, accréditation), institutionnalisé au niveau national à partir des années 80 et au niveau européen à partir des années 90. Le dispositif a ensuite été diffusé dans les pays du sud. A partir de divers exemples empiriques concrets, la présentation illustrera trois points principaux : (i) la définition de l’AB (qu’est ce qui est du « vrai » bio, qu’est-ce qu’il ne l’est pas ?) fait depuis toujours l’objet de controverses et d’interprétations différentes, qui se traduisent par une multiplicité de standards/labels (publics et privés) en concurrence ; (ii) le dispositif de régulation de l’AB tel qu’il s’est imposé en Europe et dans le reste du monde s’est à la fois traduit par une importante diffusion du bio (le nombre de producteurs et de consommateurs ne cessant de croître ainsi que les parts de marché du secteur), mais également par une forme de « conventionnalisation » du secteur et un éloignement important de son projet politique initial ; (iii) le développement de l’AB renvoie bien sûr au développement du marché des produits issus de l’AB, mais celui-ci va de pair avec l’explosion d’au moins deux marchés de services spécifiques associés, tout aussi globalisés que le premier : celui de la certification et celui de l’accréditation, qui génèrent un intense business, important à appréhender pour comprendre l’évolution du secteur. La présentation pourra s’ouvrir sur un débat concernant d’éventuelles leçons à tirer au sujet des futurs envisageables pour l’agroécologie.

Séminaire agroécologie Montpellier 12.01.16:Institutionnalisation et développement de l'agriculture biologique/ E. Fouilleux publié par agropolis International sur la chaine agroécologie .


See the seminar video "Institutionnalisation et développement de l'agriculture biologique. Quelles leçons pour l'agroécologie"
See video 2 - Question to Eve Fouilleux (Cirad - UMR Moisa)

De l'organique au minéral : histoire de la place de l'agriculture dans le développement / Benoit Daviron, Cirad, UMR MOISA

Date: 08-12-2015
Notre exposé se propose d’analyser, sur le temps long, les modalités de la croissance de la production et de la consommation de produits agricoles en utilisant les notions d’économie organique et d’économie minérale élaborées par l’historien anglais Antony Wrigley. Ce qui caractérise une économie organique, c’est-à-dire toutes les sociétés antérieures à la Révolution Industrielle, est la dépendance vis?à?vis de la biomasse non seulement pour la fourniture d’aliments et d’énergie mais aussi comme quasi?unique source de matières premières. Le propre d’une économie minérale est de tirer l’essentiel de ses ressources de l’exploitation du sous?sol. Dans le cadre de l’économie minérale la croissance de la production agricole connait deux temps bien distincts. Dans un premier temps, illustrée au mieux par l’approvisionnement de la Grande Bretagne au XIXe, la croissance est horizontale. Elle repose essentiellement sur l’extension des surfaces cultivées grâce à l’avancée des fronts pionniers. Le second temps est celui de la croissance verticale. Né aux Etats?Unis, il démarre peu après la Seconde Guerre mondiale et dure jusqu’à nos jours. Il est caractérisé par la mobilisation, sous la houlette de l’industrie chimique, des ressources du sous?sol dans la production agricole sous la forme de carburant, d’engrais et de pesticides. Le basculement de l’organique vers le minéral se traduit aussi par une profonde recomposition de la demande adressée à l’agriculture. Il s’accompagne d’une substitution des produits issus de la biomasse par des produits de synthèse ou dérivés de minerais. De fait, l’agriculture devient quasi-totalement spécialisée dans la seule production d’aliments. Ces différentes transformations ont permis d’assurer une augmentation remarquable de l’offre de produits alimentaires et une amélioration spectaculaire de l’état nutritionnel d’une population mondiale en forte croissance. Elles se sont aussi traduites par un effondrement du rendement énergétique de l’agriculture et globalement par d’importantes pollutions (CO2, azote actif, pesticides…). Ces phénomènes conduisent aujourd’hui à contester le bien fondé de l’économie minérale.

Séminaire agroécologie Monpellier 08.12.15 histoire de la place de l'agriculture dans le développent/ B. Daviron,Cirad,UMR MOISA publié par agropolis International sur la chaine Vimeo Agroécologie Montpellier.


See the seminar video "De l'organique au minéral : histoire de la place de l'agriculture dans le développement "
See video 2 - Question to Benoit Daviron, Cirad, UMR MOISA

 

 

See the videos : http://vimeo.com/groups/agroecologie/videos

Organization

 

 


 
 

Update on 2/09/16

 


 

Extrait du site http://www.agropolis.fr/agronomy/seminar-agroecology.php