Share/Bookmark

Version française

Next seminars 2013

 06-05-2014 : Agriculture de conservation et biomasse : nourrir le sol et/ou le bétail? /
K. Naudin (Unité Cirad Aida), O. Husson

 03-06-2014 : titre non communiqué /
intervenant à définir

A suivre Follow on Twitter

Thematic directory Agropolis

Download the agronomy thematic file " n° 12 (July 2010, 68 p.) 2nd Edition 2012
Browse

agronomy thematic file

High resolution (8,4 Mb)

Low resolution (2,7 Mb)

Contacts

Sandrine Renoir
(UMR System), assistant for the seminar organization
sandrine.renoir@cirad.fr

Agroecology seminar mail
seminaire-agroecologie@agropolis.fr

Twitter latest news
 

A new monthly rendez vous

Scientific animation on Agroecology - Ecological intensification of cropping systems

Several joint agricultural research units in Montpellier from CIRAD, INRA, IRD and SupAgro have initiated a monthy cycle of seminars and debates, in partnership with Agropolis International, around ecological intensification of cropping systems.

 

 

 

 

Next seminar in 2013 :

Agriculture de conservation et biomasse : nourrir le sol et/ou le bétail? / K. Naudin (Unité Cirad Aida), O. Husson

Date: 06-05-2014, de 10:00 h à 12:00 h, Amphithéâtre Louis Malassis, Agropolis International, Montpellier, France
L’agriculture de conservation (AC) repose sur la production et la conservation de la biomasse sur la parcelle. Les fonctions remplies par la biomasse peuvent être nombreuses :
(i) en tant que couverture végétale : réduction de l’érosion, amélioration du bilan hydrique des cultures, contrôle de l’enherbement, apport en carbone et en azote, recyclage des nutriments, augmentation de l’activité biologique, etc.) ;
(ii) en tant que combustible domestique ou industriel ou ;
(iii) en tant que fourrage.

Dans de nombreux pays en voie de développement la biomasse aérienne des plantes, cultivées ou non, sert à alimenter le bétail. Cette compétition pour l’utilisation de la biomasse est une des causes majeures de la difficulté de la pratique de l’AC, d’autant plus que l’accès aux parcelles après la culture est souvent libre (vaine pâture) et que la pression du bétail est importante. Il s’agit donc de rechercher des compromis entre des fonctions agronomiques de la biomasse à l’échelle de la parcelle et des fonctions à l’échelle de l’exploitation. Ces compromis portent sur les différentes fonctions agronomiques entre elles ou entre ces fonctions agronomiques et l’exportation pour alimenter les animaux. Ils ont jusqu’ici été peu traités, ni dans la littérature scientifique, ni dans la littérature technique.

Dans cette présentation nous ferons un état des lieux sur les connaissances actuelles en matière d’impact agronomiques et environnementaux liés à la conservation de biomasse sur la parcelle et sur les compromis avec les fonctions de cette biomasse à l’échelle de l’exploitation ou du terroir. Nous essaierons de dégager les pistes de recherches importantes pour les années à venir.

Informations sur l'unité AIDA


 

 

Former conferences 2011 - 2013

Les savoirs locaux des éleveurs, source d’innovations pour l’agroécologie ? Leçons tirées de recherche conduites au Burkina Faso / Eric Vall (UMR Selmet) ; Mohamadoun A. Diallo (Cirdes, Urpan, Burkina-Faso); Mélanie Blanchard (UMR Selmet)

Date: 08-04-2014
Dans les savanes cotonnières de l’Ouest du Burkina Faso l’augmentation rapide de la pression foncière, remet en cause les stratégies d’extension (surface, troupeau), accroit le risque de dégradation des écosystèmes, et attise les conflits concernant l’utilisation des espaces. Pour intensifier la production agricole et gérer la raréfaction des espaces et ressources, nous supposons qu’il faut non seulement développer de nouvelles pratiques agricoles, plus agro-écologiques (mobilisant les savoirs locaux et les avancées scientifiques), mais aussi fonder ces nouvelles pratiques sur un autre rapport à la nature et donc sur de nouvelles règles de gestion des espaces et des ressources. Pour illustrer cette idée, nous nous appuierons sur des actions de recherche et de développement conduites depuis 2005 dans la commune rurale de Koumbia (Ouest du Burkina Faso), concernant l’analyse des savoirs et des pratiques locales des éleveurs, la mise en place d’une charte foncière locale, et la conception de pratiques innovantes d’association de l’agriculture et de l’élevage. Nous chercherons à montrer que l’analyse des savoirs locaux des éleveurs dévoilent leur rationalité ; que la connaissance des rationalités des acteurs relatives à l’utilisation de l’espace permet d’élaborer des nouvelles règles d’utilisation des ressources ; et que ces règles instaurent des conditions favorables à la mise en place de systèmes plus agro-écologiques.

Dans une première partie nous montrerons comment l’analyse des savoirs locaux des éleveurs a permis de mieux comprendre certains aspects de leur rationalité concernant la conduite des troupeaux au pâturage et de dévoiler la valeur des ressources qu’ils utilisent.

Dans une seconde partie nous montrerons comment cette compréhension des pratiques et de la valeur des objets combinée à une démarche de recherche en partenariat ont permis à la collectivité de Koumbia d’élaborer un dispositif de gouvernance territoriale innovant basé sur une charte foncière locale. En conciliant les usages locaux avec les textes de loi en vigueur, sa finalité est de permettre aux utilisateurs locaux des ressources agro-sylvo-pastorales de les gérer durablement.

Dans une troisième partie nous discuterons de l’intérêt d’une telle charte pour instaurer dans les territoires villageois des conditions favorables à la création de systèmes plus agro-écologiques. Nous chercherons à montrer comment de telles règles de gestion des ressources naturelles négociées peuvent contribuer à : mieux gérer les flux de matière organique vers les terres cultivées grâce à une mobilité encadrée du bétail ; trouver des compromis sur l’utilisation partagée des résidus de culture (affouragement des troupeaux vs maintien de couvertures végétales sur les sols cultivés), etc.

Site web de l'UMR Selmet
10 peronnes ont suivi le séminaire en streaming

Evaluation environnementale des systèmes de culture pérennes. Comment appréhender la complexité multi-échelle ? / Irina Comte,Marc-Philippe Carron et F. Collin - UPR Systemes de Pérennes du Cirad ,UMR Lisah, McGill University (Montréal)

Date: 04-03-2014
Les enjeux de durabilité des systèmes agricoles impliquent une gestion multi-échelle de la production et des ressources naturelles. En tant que système de culture pérenne cultivé sur de grands espaces continus, les plantations de palmiers à huile offrent un cadre d’étude intéressant, notamment par l’approche agri-environnementale qui y est développée depuis 3-4 décennies. Afin de limiter les pollutions atmosphériques, les déchets organiques d’usine sont aujourd’hui recyclés dans les parcelles mais avec quels impacts sur l’eau et le sol ? Et comment les évaluer ? Lors de ce séminaire, seront présentées i) différentes méthodes d’échantillonnage et d’analyses qui tiennent compte de l’hétérogénéité du système à différentes échelles pour évaluer la qualité des eaux et les propriétés physico-chimiques et biologiques du sol ; ii) des résultats d’études réalisées en Indonésie afin d’illustrer nos propos : impacts des pratiques de fertilisation sur le sol aux échelles parcelle et unité pédologique, impacts sur les nappes et cours d’eau du bassin versant; iii) une réflexion sur l’intérêt de faire des aller-retour entre les échelles d’analyse. En conclusion, ces travaux éclairent les interactions entre ingénierie agro-écologique et recherche pour répondre aux préoccupations environnementales.

Séminaire agroécologie Montpellier 04.03.2014 : Evaluation environnementale des systèmes de culture pérennes/ Irina Comte publié par agropolis International sur la chaîne Agroécologie Montpellier.


See the seminar video "Evaluation environnementale des systèmes de culture pérennes. Comment appréhender la complexité multi-échelle ?"
See video 2 - Question to Irina Comte,Marc-Philippe Carron et F. Collin - UPR Systemes de Pérennes du Cirad ,UMR Lisah, McGill University (Montréal)

L’agroécologie : un espace de dialogue entre savoirs scientifiques et paysans ? L’exemple d’un projet de diffusion de savoirs agroécologiques dans l’état de Oaxaca (Mexique) / Frédérique Jankowski de l'UR Green du Cirad

Date: 04-02-2014
En Amérique du Sud, l’agroécologie est très souvent associée au retour de la souveraineté alimentaire et au maintien d’une agriculture familiale (Altieri et Toledo, 2011). Elle repose sur une triple dimension : technique, éthique et politique. Dans ce cadre, les compétences et savoirs traditionnels des paysans sont considérés comme le substrat fertile permettant de concevoir de nouvelles technologies respectueuses tant de l’environnement que des pratiques locales. Ces technologies sont présentées comme culturellement compatibles « puisqu’elles ne remettent pas en question la logique des paysans, mais se construisent à partir des connaissances traditionnelles, les combinant à des éléments de la science agricole moderne. De cette manière l’agroécologie tend à un dialogue des savoirs.» (Altieri, 2009). A partir d’un projet d’agroécologie de restauration des sols agricoles dans l’état de Oaxaca (Mexique) nous décrivons les formes concrètes d’articulations entre savoirs scientifiques et savoirs paysans et leurs justifications par des agronomes. Il s’agit de questionner tant les modalités des traductions opérées que les espaces d’incommensurabilité auxquelles elles sont confrontées. L’analyse de deux types de dispositifs pour la diffusion des savoirs agro-écologiques - ateliers de formation et feria de la milpa - montre la mobilisation par les agronomes de valeurs, représentations, pratiques, davantage que des savoirs propres aux agriculteurs. Cette étude révèle également un ensemble de redéfinitions réalisées au travers de l’articulation des savoirs. Il semble que l’une des principales contraintes à la définition de savoirs agroécologiques véritablement « pluri-épistémologiques » réside dans une conception de la traduction entendue comme un moyen de valoriser, autant que de valider, les savoirs paysans.

L’agroécologie : un espace de dialogue entre savoirs scientifiques et paysans ?/ Frédérique Jankowski, UR Green (Cirad) publié par agropolis International sur la chaîne Agroécologie Montpellier.


See the seminar video "L’agroécologie : un espace de dialogue entre savoirs scientifiques et paysans ? L’exemple d’un projet de diffusion de savoirs agroécologiques dans l’état de Oaxaca (Mexique)"
See video 2 - Question to Frédérique Jankowski de l'UR Green du Cirad

Phosphore et fixation symbiotique de l'azote chez les légumineuses : quels défis pour un couplage écologique / Jean-Jacques Drevon — UMR Eco&Sols

Date: 14-01-2014
The demand for plant protein, both for food and feed uses, has increased considerably over the last decades In addition, fewer chemical inputs become of paramount importance for the safety of agricultural production and its impact on the environment. Because of the high protein content of their seeds, grain legumes are attractive candidates for lowering the deficiency in plant protein. The legume ability to fix atmospheric nitrogen in symbiosis with rhizobial bacteria can improve soil fertility, and decrease the demand for costly N fertilizers. However, legume yield is frequently limited by low phosporus availability. This implies new requirements with regard to the selection of legume-crop cultivars. Common-bean genotypes constrasting in P use efficiency for N2 fixation have been selected with a methodology that has been made available for other legume species. Their physiological and molecular characterization show that phytase, and other phosphatases genes expressed in nodules, contribute to the respiration supporting N2 – fixation under P deficiency. This approach in functional genomics links with functional ecology through multilocal tests with farmers comparing the contrasting genotypes in agro-ecosystems of the Mediterranean basin and Africa. The finalized objective is to develop an engineering of the plant-microbe interactions for low-P soils.

Séminaire agroécologie Montpellier 14.01.2014:Phosphore et fixation symbiotique de l'azote chez les légumineuses/ J.J. Drevon publié par agropolis International sur la chaîne du groupe Agroécologie Montpellier.


See the seminar video "Phosphore et fixation symbiotique de l'azote chez les légumineuses : quels défis pour un couplage écologique"
See video 2 - Question to Jean-Jacques Drevon — UMR Eco&Sols

Systèmes de production et pollution des sols aux Antilles: du diagnostic parcellaire à la gestion des territoires / Magalie Jannoyer (UR Cirad Hortsys)

Date: 03-12-2013
Utilisée comme insecticide dans les bananeraies pendant près de vingt ans (de 1971 à 1993) aux Antilles, la chlordécone, organochloré persistant, est fixée dans les sols, contamine l'environnement et les réseaux trophiques et a des effets avérés sur la santé humaine. Depuis le début des années 2000, la recherche (Inra, Cirad, IRD, Irstea, université) s'est fortement investie sur les travaux de diagnostic et de compréhension des processus de transfert de la CLD du sol vers les productions agricoles et les compartiments environnementaux. Ces travaux ont abouti à des connaissances nouvelles sur le comportement des pesticides dans les sols tropicaux volcaniques et au sein des agrosystèmes. Ces acquis ont été mobilisés pour l'élaboration de recommandations, d'outils de gestion et de systèmes de suivi à différentes échelles. De nouveaux systèmes de production sont proposés qui anticipent le risque de contamination des denrées et respectent les normes en vigueur (LMR). Ces systèmes intègre le choix des cultures possibles et des pratiques de contournement ou d'affranchissement du risque. S'il est possible de cultiver des productions transférant peu le polluant vers les organes récoltés en zone polluée, élever des animaux implique d'avoir recours à des pratiques de claustration. Le problème de la chlordécone touche de vastes secteurs géographiques et économiques. Les solutions sont complexes, autant d'ordre technique (pratiques agricoles, traitement des eaux...), que réglementaire ou organisationnelles. Pour apprécier cette complexité, un observatoire des pollutions agricoles se monte aux Antilles. Il s'appuiera sur deux bassins versants en cours d'équipement et mobilisera des compétences tant agronomiques, hydrogéologiques que sociales et économiques

Séminaire agroécologie Montpellier de décembre 2013 : Systèmes de production et pollution des sols aux Antilles from agropolis International on Vimeo.


See the seminar video "Systèmes de production et pollution des sols aux Antilles: du diagnostic parcellaire à la gestion des territoires "

Vers de nouveaux systèmes d'innovation et diffusion variétale pour une agriculture écologiquement intensive: l'exemple du caféier Arabica / Benoît Bertrand (UMR Résistance des plantes aux bio-agresseurs)

Date: 12-11-2013
Le système d’organisation de l’industrie semencière industrielle nous sert de point de comparaison, pour montrer que les conditions de l’émergence d’une industrie semencière moderne semblent aujourd’hui réunies pour la filière café ‘Arabica’. La rénovation massive du verger par de nouvelles variétés est rendue nécessaire car la base génétique des variétés actuelles est trop étroite les exposant à des épidémies majeures et à des catastrophes climatiques. Le marché potentiel de semences améliorées en Amérique Latine (85% de la production mondiale) est de plus en plus ouvert à la libre concurrence. Dans le même temps, les conditions d’un progrès génétique important sont réunies. D’une part il existe de nombreuses ressources génétiques inexploitées, de nouveaux types de variétés qui assurent l’exclusivité sont apparus, de nouveaux outils (séquençage du génome, transformation génétique) sont disponibles. La filière actuelle a-t-elle intérêt de s’organiser pour créer et diffuser le progrès génétique ? Quelles ressources en capital humain, social et financier peut-elle mobiliser ? Existe-t-il un intérêt pour les grands semenciers d’investir ce marché ? A quel coût pour la filière ?

Séminaire agroécologie du 12.11.2013:B.Bertrand, UMR Résistance des plantes aux bio-agresseurs- ex. du caféier Arabica from agropolis International on Vimeo.


See the seminar video "Vers de nouveaux systèmes d'innovation et diffusion variétale pour une agriculture écologiquement intensive: l'exemple du caféier Arabica"
See video 2 - Question to Benoît Bertrand (UMR Résistance des plantes aux bio-agresseurs)

10 ans de R&D en agriculture de conservation au Cambodge / S. Boulakia,UPR SIA (Systèmes et ingénierie agronomique) du Cirad

Date: 01-10-2013
Depuis 2004, le Cirad apporte un appui au ministère de l'Agriculture, des forêts et de la pêche du Cambodge sur le transfert et l'adaptation des techniques de Semis directs sur Couverture Végétale (SCV) aux conditions bio-physiques et socio-économiques des producteurs familiaux. Ces travaux de recherche-action se sont en premier lieu orientés sur l'agriculture pluviale à base de plantes annuelles, maïs, manioc et soja principalement ; plus récemment, des développements complémentaires ont porté sur les différentes formes de rizicultures, inondées et irriguée. Au travers d'exemples, la présentation illustre comment la méthodologie mobilisée, "pour, chez et avec" les agriculteurs, permet d'établir les possibilités et les conditions d'une diffusion des SCV à l'usage des opérateurs du développement. Cette mise en perspective dépasse le seul questionnement technique et milite pour une approche systémique du développement agricole à l'échelle du bassin de production.


See the seminar video "10 ans de R&D en agriculture de conservation au Cambodge "
See video 2 - Question to S. Boulakia,UPR SIA (Systèmes et ingénierie agronomique) du Cirad

Participation à la journée de conférences-débats sur le thème : « Nouvelles orientations pour la recherche agronomique ». / C.GARY (Inra/UMR SYSTEM); Ph.HINSINGER (Inra/UMR Eco&Sols) ; A.RATNADASS (Cirad / UPR HortSys) ; S.De TOURDONNET (Montpellier SupAgro) ; P. CLOUVEL ( Cirad /UPR SCA)

Date: 10-09-2013
Retrouvez les présentations et vidéos de la journée

Le renouvellement des approches de recherche /présenté par des membres du cycle agroécologie de Montpellier from agropolis International on Vimeo.


See the seminar video "Participation à la journée de conférences-débats sur le thème : « Nouvelles orientations pour la recherche agronomique »."

Intensification écologique et innovations par retrait. Approches sociologiques / Frédéric Goulet - UMR Innovation +Mise en débat par l'équipe d'animation avec l'éclairage des séminaires de 2011 à 2013

Date: 25-06-2013
Les notions d’agroécologie et d’intensification écologique se sont récemment imposées en France dans la programmation du Ministère de l’Agriculture et des institutions de recherche agronomique. Elles encouragent une utilisation plus respectueuse et ingénieuse des ressources naturelles et des processus biologiques, en s’appuyant notamment sur l’expérience et les savoirs des producteurs. Dans cet exposé nous nous intéresserons précisément aux processus d’innovation concernés, en les considérant selon deux plans.

Nous montrerons dans un premier temps que ces dynamiques invitent à reposer différemment des questions qui ont agité les modernisations agricoles autour des problématiques d’adoption ou de diffusion. En effet, à l’heure où il s’agit, de produire avec moins de chimie, moins ou sans travail du sol, l’enjeu devient celui de la « désadoption » partielle ou totale de certaines pratiques existantes afin de limiter leur impact sur les milieux. Nous analyserons les procédés par lesquels s’agencent, autour de ces innovations, ces dynamiques de retrait avec celles d’introduction/activation d’autres éléments techniques et biologiques.

Dans un second temps, nous nous pencherons de plus près sur les acteurs qui donnent corps, sur le terrain des pratiques agricoles, à ces innovations « agroécologiques ». Nous nous intéresserons en particulier aux entreprises d’agrofourniture. Au-delà de la production d’intrants et d’outils, nous montrerons qu’elles développent une activité importante d’accompagnement et de conseil technique auprès des producteurs, en lieu et place d’acteurs plus traditionnels du développement agricole.


Avant de donner la parole à l’assistance pour débattre des questions soulevées par ce regard des sciences humaines sur nos objets d’étude, le groupe d’animation proposera une analyse des présentations livrées depuis juin 2011 : diversité d’objets, diversité d’approches de l’agroécologie et de l’intensification écologique.
See the seminar video "Intensification écologique et innovations par retrait. Approches sociologiques"
See video 2 - Question to Frédéric Goulet - UMR Innovation +Mise en débat par l'équipe d'animation avec l'éclairage des séminaires de 2011 à 2013

Challenges for sustaining soil functions in oil palm plantings / Paul Nelson (James Cook Univ., Australia /senior fellowship au sein de l'UR Cirad 34-Performances of Perennial Cropping Systems)

Date: 04-06-2013
Le palmier à huile est l'une des cultures présentant le développement le plus rapide et le plus polémique sous les tropiques. Les critiques accusent cette agro-industrie de détruire les forêts, de déposséder les autochtones de leurs propriétés foncières, d’émettre des gaz à effet de serre, de polluer les réseaux hydriques et de dégrader la terre. En revanche, les partisans font valoir que l'industrie fournit efficacement un produit de première consommation à forte demande, donne des revenus durables pour les populations rurales dans les pays en développement et a des incidences environnementales relativement bénignes. Dans cet environnement polémique, il est important d’analyser ces questions attentivement. Ce séminaire examinera les problèmes potentiels pour la dégradation des terres dans les plantations de palmiers à huile : Quels sont les défis et les risques pour la gestion durable des sols, qui est la base fondamentale de la biodiversité terrestre et des économies ? Comment les systèmes de culture du palmier à huile influencent-ils les propriétés du sol, les processus et les fonctions ? Le sol doit continuer à soutenir la croissance des plantes dans le futur, mais il doit aussi participer, à l’échelle locale et mondiale, aux cycles de l'eau, du carbone et de l'azote et neutraliser les contaminants. La culture du palmier à huile est-elle meilleure ou pire que les solutions de rechange ? Quel est le potentiel d'amélioration des systèmes de culture ? Comment devrions-nous évaluer et piloter les impacts ? Dans cette session, nous allons discuter des approches pour améliorer la compréhension et la gestion de cette ressource vitale, face à l'expansion et l'intensification de l'industrie du palmier à huile.

Oil palm is one of the fastest growing and most contentious crops in the tropics. Critics accuse the industry of destroying forests, dispossessing indigenous landowners, emitting greenhouse gases, polluting water bodies and degrading the land. On the other hand, supporters argue that the industry efficiently provides a desired commodity, gives sustainable incomes to rural people in developing nations and has relatively benign environmental impacts. In this contested environment it is important to examine the issues carefully. This seminar will consider the potential problems for land degradation in oil palm plantings: What are the challenges and risks for sustainable management of soil, which is the fundamental basis for terrestrial biodiversity and economies? How does oil palm cultivation impact on soil properties, processes and functions? Soil must continue to support plant growth into the future, but it must also buffer local and global cycles of water, carbon and nitrogen, and neutralize contaminants. Is oil palm better or worse than alternatives? What is the potential for improving management? How should we assess and monitor impacts? In this session we will discuss approaches for improving our understanding and management of this vital resource, in the face of expansion and intensification of the oil palm industry.


See the seminar video "Challenges for sustaining soil functions in oil palm plantings"
See video 2 - Question to Paul Nelson (James Cook Univ., Australia /senior fellowship au sein de l'UR Cirad 34-Performances of Perennial Cropping Systems)

 

 

See the videos : http://vimeo.com/groups/agroecologie/videos

Organization

  • Organizing Committee
  • Steering Committee

 

 


 
 

Update on 25.07.2012

 


 

Extrait du site http://www.agropolis.fr/agronomy/seminar-agroecology.php